Les plantes pendant la grossesse

Pour le vivre actuellement et utiliser les plantes au quotidien, je vous le dis c'est un vrai casse tête !

Mais cela en dit long sur les plantes et leur utilisation. Ce n'est pas anodin d'en prendre car leur pouvoir est réel.


Une plante qui vous faisait du bien avant sera interdite pendant la grossesse, dur !

Par exemple : le bouleau, le laurier, la menthe poivrée et la lavande aspic, la Rue, la sauge, l’absinthe, boldo, ginkgo biloba,tanaisie, réglisse, ginseng, guarana, eucalyptus ,gaulthérie, harpagophytum, maca, rhadiola, camomille romaine, hibiscus, houblon, fenouil, valériane, millepertuis, myrtille etc... la liste est encore longue.

Ces plantes ont une influence sur les hormones et peuvent être à l’origine de fausse couches (abortives).

Ou en petites doses : Augmentation du flux sanguin dans l’utérus.

  1. Déclenchement de contractions utérines.

  2. Déclenchement de l’accouchement prématuré

  3. Effets nocifs pour la santé du fœtus.

  4. Saignements qui peuvent mener à la perte du fœtus.

  5. Vomissements et nausées.

  6. Diarrhée.

  7. Engourdissement.

On considère que le risque d’avortement augmente quand la consommation est régulière et habituelle. En d’autres termes, si vous avez bu un tisane ou utiliser une huile essentielle d’une de ces plantes abortives avant de découvrir qu’elles étaient nocives, il n’y a aucun danger.


Mais alors que prendre pendant la grossesse ?

Surtout quand l'on a des maux désagréables...


Pour le sommeil : tilleul et fleur d’oranger

Nausées : gingembre et menthe, citron

Problèmes ORL, anti-inflammatoire ,trouble digestif, infection urinaire,action laxative : mauve et guimauve

Circulation du sang, les jambes lourdes : Vigne rouge et hamamélis.

Les feuilles de framboisiers sont à boire avant et pendant la conception et juste avant l’accouchement pour dilater l’utérus.

Quoi qu’il arrive ne buvez pas plus d'une à deux tasses par jour.

Evitez café et thé.

Vous l’aurez compris, les usages des plantes pendant la grossesse est quelque peu compliqué.


Pour ma part, je déconseille totalement les huiles essentielles pendant la grossesse. Même si certaines ne sont pas « dangereuses », il faut respecter totalement le dosage et les connaître parfaitement.

Evitez les diffuseurs et en usage interne surtout.

En cas de doute s’aider d’un professionnel de santé, d’un phytothérapeute ou d’un naturopathe spécialisé en femme enceinte.


En revanche, il y a d'autres alternatives sans danger pour vous et surtout votre bébé.

L’homéopathie semble le remède idéal contre les maux de grossesse.

https://www.homeophyto.com/grossesse-liste-homeo/

La gémmothérapie et fleur de bach

La gémmothérapie (les bourgeons) est une thérapie qui ne comporte que très peu de contre-indications et sans effets secondaires.

https://santecool.net/la-gemmotherapie-une-aide-precieuse-pour-les-femmes-enceintes/



Les bourgeons sont récoltés au printemps. Ils sont ensuite mis à macérer pendant plusieurs semaines dans un mélange d’eau, d’alcool et de glycérine. L’extrait ainsi obtenu s’appelle « le macérat glycériné ». Il est utilisé sans aucune autre dilution et cette technique permet d’extraire toutes les vertus de la plante. Il servira ensuite à fabriquer des solutions qui seront commercialisées.

La encore il faut bien suivre la posologie à cause de l’alcool que l’on peut retrouver dans les solutions.

Vous pouvez trouver des bourgeons sans alcool, ils sont un peu plus cher en revanche.

https://www.herbiolys.fr/fr/



Même chose pour les fleurs de bach.

Un concentré de plantes pour gérer ses émotions pendant tous ces mois de changement.

https://fleursdebach.fr/


Les hydrolats ou eau florale

Absolument sans danger. Il n'y a pas d'alcool seulement de l'eau et des restes de plantes (huile essentielle).

Vous pouvez les utiliser en voie cutanée et en interne sans problème.


Si vous voulez être sereine et avoir votre petite tisane chaque jour, vous pouvez acheter des tisanes spéciales femme enceinte tout simplement.


On le dit la grossesse n'est pas un handicap mais c'est un état particulier qui nécessite d'être vigilent sur ce que l'on mange et boit.

Néanmoins, ne vous angoissez pas non plus. Des solutions existent pour vous soulager des maux de grossesse et vous faire plaisir !

Prenez soin de vous !


1 vue0 commentaire