UN AMI AU POIL !

Dernière mise à jour : 14 juin 2020

En tant qu’esthéticienne, je me devais tôt ou tard de te parler d’une de mes passions… les poils ! Car oui, je les adore ! Enfin, j’adore surtout les enlever.

Mais nos amis (ou ennemis) les poils, qui sont-ils? Quelle est leur histoire ? D’où viennent-il?

Pour info,nous avons des millions de poils sur notre corps. Le poil prend naissance dans la cavité du follicule pileux. C’est une partie de la peau ou l’on trouve des cellules de kératinisation . Ce follicule est toujours attaché à une glande sébacée. Celle-la même responsable du sébum. Le sébum va permettre la lubrification du poil.

Pour la petite anecdote, toute la peau en contient, à l'exception des paumes des mains, des plantes des pieds, du nombril, des mamelons, et des organes génitaux masculin et internes féminin.

Le follicule pileux n’est jamais très loin non plus d’une glande sudoripare, responsable de la transpiration.

La racine des poils commence dans le derme. Le poil continue sa folle course jusqu’à transpercer l’épiderme.

Mais parfois ça ne se passe pas comme prévu. A la place de ton poil, tu as une boule rouge ou comme sur les jambes un point noir. Il se peut aussi que tu voies ton poils en transparence sous ta peau. C’est ce qu’on appelle… un poil sous peau ! Ou si tu préfères poils incarnés. Ou plus classe encore une folliculite !

La folliculite est l'inflammation d'un ou de plusieurs follicules pileux formant une papulo-pustule. Son origine peut être bactérienne, mycosique, virale ou non-infectieuse.

Cette problématique est renforcée par les épilations et le rasage.

On parle de poil incarné lorsqu'un poil se recourbe et pousse vers l'intérieur ou lorsque des peaux mortes bouchent le follicule et forcent le poil à pousser vers le côté sous la peau. Les poils incarnés provoquent souvent des démangeaisons et de légères douleurs. Les poils incarnés disparaissent souvent naturellement, Parfois, le poil incarné peut s’accompagner de pus voire s’infecter (augmentation du volume, gonflement, douleur, abcès).

Les endroits les plus touchés par les poils incarnés sont les jambes, le maillot, les aisselles chez les femmes… et la barbe chez les hommes.



Pourquoi apparaissent-ils?


Outre, les différentes épilations autres que définitives, il y a d’autres causes :

  • Le type de poils , frisé ou fin

  • Le peau épaisse et sèche

  • Le frottement des vêtements.

Alors que faire ?


Évitez de vous charcuter ! Je sais que c’est tentant et moi la première, je ne résiste pas.

Avez-vous déjà trouvé vous même un poil de 2 cm de longueur ? J’hallucine à chaque fois.

Les règles à survient : désinfecter la zone avec de l’alcool ou de l’huile essentielle d’arbre à thé ou de lavande aspic.

Faire des gommages régulièrement et hydrater. Oui il faut s’hydrater aussi les aisselles, et le maillot.

Si vous avez régulièrement des kystes au niveau de la zone du maillot, à l'aine ou sur le périnée, cela n'est peut-être pas seulement un problème de poils incarnés. Prenez un avis médical : il pourrait s'agir de la maladie de Verneuil, maladie chronique qui se manifeste par des nodules et des abcès.

Je vous conseille dans ce cas de consulter un dermatologue.

Voici deux recettes de gommage DIY

-savon noir + gant de kessa

Frotter énergiquement

3/4 jours avant l’épilation

-1 cuillère à soupe de gros sel

- 1 cs d’huile d’argan

-1 cs d’eau de fleur d’oranger

Frotter fort et laisser poser 5 min

Très important, hydratez bien derrière le gommage !

Et de manière plus globale, tous les boutons, je dis bien TOUS les boutons sont la faute des poils !

A chaque points noirs, boutons rouges douloureux, boutons blanc pas très joli (visage compris) se cachent un poil qui à foiré.

A la puberté, stimulé par les hormones sexuels, le poils commencent à pousser dans des endroits encore vierge, aisselles, zone pubiennes, visage pour les garçons.

C’est le début d’un parcours du combattant qui va durer très longtemps.

C’est aussi la période ou l’on a de l’acné. En effet, les glandes sébacés travaillent au max, les nouveaux poils arrivent et hop ! Inflammation.

C’est pour cela qu’en général, les garçons sont plus touchés au visage par ce problème que les filles.

Quelle est la durée de vie d’un poil ?


Le cycle de vie de chaque poil se divise en trois phases, la phase anagène (la jeunesse), la phase catagène (la vieillesse) puis la phase télogène (la mort). La durée de ce cycle pilaire est asynchrone et varie en fonction des zones chez l'homme (de 6 à 7 mois pour la moustache et la lèvre supérieure, de 9 mois pour les avant-bras, de 15 mois pour le menton, de 16 mois pour les jambes, de 18 mois pour le maillot et les aisselles, de 2 à 6 ans pour les cheveux), ce qui explique la finesse des poils selon leur durée de cycle dans ces zones. Cycle après cycle, la gaine conjonctive du follicule pileux se durcit et se réduit (phénomène de la miniaturisation du follicule pileux), ce qui freine la phase anagène du poil qui dure moins longtemps. En vieillissant on se retrouve donc avec moins ou plus du tout de poils, cheveux compris (#ascenseur émotionnel).

Mais les poils a quoi servent-ils au juste ?

Je t’entends déjà répondre « Tu veux dire à part nous faire des boutons ? ».

Mais non Ginette, ils ne servent pas qu’à cela. Ils sont malgré tout bienveillants.

La preuve : ils servent de protection.

Les poils ont avant tout un rôle de protection face à la chaleur, au froid ou encore aux ultraviolets (comme les cheveux le font pour le crâne). Et ils régulent notre température corporelle.

Les sourcils et les cils servent de barrière aux poussières qui pourraient s'incruster dans l'œil. Les poils des narines et des oreilles arrêtent également les poussi